C’est pas la première fois que je le dis : faire un lancement, c’est épuisant. Ça demande beaucoup d’énergie pour créer du contenu, répondre aux questions de ta communauté, faire des entrevues… en plus de gérer le rollercoaster d’émotions qui vient avec tout lancement!

Je vais être honnête avec toi, je préfère les lancements courts. Ça économise mon énergie, mais il y aussi de bonnes raisons marketing qui justifient mon choix.

Dans l’épisode de podcast d’aujourd’hui, je te donne des exemples de mauvaises expériences lors de lancements longs, et je te dis pourquoi c’est une bonne idée de garder la durée de ton lancement entre 5 et 10 jours max.

La différence entre un pré-lancement et un lancement

Pour être certaine qu’on parle de la même affaire, je veux faire la différence entre un pré-lancement et la période de vente.

Le pré-lancement, c’est toute la promotion que tu vas faire avant que ton produit ne soit mis en vente.

La période de vente, c’est la période durant laquelle ton panier est ouvert et que les gens peuvent acheter ton produit ou ta formation en ligne.

Le lancement, ça inclut les deux, mais dans ce cas-ci, lorsque je parle de lancement, je parle surtout de la période de vente.

Pourquoi faire des lancements longs?

C’est facile de te dire que si tu as plus de temps pour convaincre, tu vas faire plus de ventes, surtout quand le prix de ton produit est élevé. Dans d’autres cas, c’est peut-être parce que tu ne crois pas assez en ton marketing et que tu crois que les gens vont avoir besoin de beaucoup de temps pour prendre une décision.

 Pourtant, c’est plutôt le contraire qui risque de se produire.

5 raisons pourquoi tu ne devrais pas faire des lancements longs

Une période de vente qui est longue, ça suck!

1.   Parce que c’est difficile émotionnellement

Traditionnellement, la majorité des ventes durant un lancement se font au début et à la fin du lancement. Donc, plus ton lancement est long, plus tu passes de temps dans le creux où il y a peu de ventes. C’est très difficilement émotionnellement parce que tu risques de douter et de penser que tu n’atteindras pas tes objectifs.

Beaucoup de personnes vont donc abandonner leur lancement avant la fin, alors que la majorité des acheteurs attendent à la dernière minute pour passer à l’action.

2.   Parce que les gens oublient que tu es en lancement

Un lancement, ça doit être un événement. Quand ça s’étire trop, ça s’essouffle et les gens finissent par oublier que le lancement est en cours.

Dis-toi qu’acheter ta formation en ligne, c’est loin d’être la chose la plus importante dans la vie de ta communauté. Si elle n’est pas activement impliquée, elle ne va pas acheter.

 3.   Parce que les acheteurs potentiels vont rationaliser leurs hésitations

Plus le temps passe, plus les gens vont trouver des excuses pour ne pas acheter ton produit. Ils vont commencer à rationaliser leurs hésitations. Évidemment, le but, c’est pas de manipuler les gens pour qu’ils achètent ce dont ils n’ont pas besoin. Mais tu veux éviter que des gens qui ont vraiment besoin de ton produit s’enracinent dans leurs objections et leurs hésitations.

4.   Parce que tu dois multiplier le contenu à créer

Plus ton lancement est long, plus tu vas devoir multiplier le contenu à créer pour garder ta communauté engagée. Que ce soit des reels, des publications Instagram, des courriels de vente ou des entrevues, créer du contenu va te demander un temps fou.

En plus, si tu dois créer trop de contenu, tu vas finir par te répéter et devenir redondante.

5.   Parce que c’est épuisant!

En prenant tout ça en considération, tu vas t’épuiser. Durant un lancement, tu dois donner tout ce que tu as comme énergie. Si c’est trop long, tu pourras pas tenir le coup.

La durée idéale pour le lancement d’une formation en ligne

Selon moi, la période de vente devrait durer entre 5 et 10 jours maximum. Même si c’est pour un produit à 20K$. Ça doit être un événement, et donc assez court.

Idéalement, tu dois faire un pré-lancement de 3 à 4 semaines avant d’ouvrir ton panier d’achats. Tu ne veux pas étirer ta période de vente, mais tu veux donner du contenu gratuit pendant ces semaines-là pour convaincre les gens d’acheter avant même que ton panier ouvre. Les gens vont être contents que tu les aides gratuitement lors d’un challenge, par exemple, et ils vont déjà être un peu plus convaincus d’acheter ton produit.

Des bonnes raisons d’écouter l’épisode de podcast

  • 3 exemples de mauvaises expériences de lancements longs
  • La différence entre un pré-lancement et un lancement
  • 5 raisons pourquoi les lancements longs, ça suck
  • La durée idéale d’un pré-lancement et d’une lancement selon moi

Tu veux avoir d’autres astuces pour le lancement de ta formation en ligne? Écoute l’épisode 166 // 10 façons de vendre ta formation hors lancement, l’épisode 154 // 7 erreurs de débutant à ne pas faire durant un lancement et l’épisode 133 // Combien tu devrais investir en publicité Facebook pour ton lancement, avec Véronique Ovando.

Mentionnés dans l’épisode

Dis-moi! Quelle a été la durée de tes derniers lancements? Qu’est-ce que tu comptes changer pour tes prochains? Laisse-moi savoir dans les commentaires!

Masterclass gratuite: Lance avec succès ta nouvelle formation en ligne!

    Tu seras aussi inscrite à ma communauté par courriel VIP pour du contenu exclusif et tous les nouveaux épisodes de mon podcast. Mais no stress, tu peux te désinscrire anytime. Tu peux lire ma politique de confidentialité ici.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *