L’entrepreneuriat, c’est en grande partie de devenir autodidacte. C’est prendre des décisions au meilleur de nos connaissances pis faire les choses en se croisant les doigts que c’est la bonne stratégie à prendre. Pis des fois, c’est vraiment pas le cas.

Sauf que quand y’a personne pour te taper sur les doigts ou te ramener dans la bonne direction, c’est pas évident de savoir ce qui est bon pour ta business ou tout au contraire, nocif. Donc, aujourd’hui je me donne ce rôle-là.

Dans l’épisode de podcast, je te parle de 6 comportements toxiques pour ton entreprise qui te mettent des bâtons dans les roues en tant qu’entrepreneur. Pis non, je ne parle même pas de donner trop de gratuit. Pas aujourd’hui. (Mais si le sujet t’intéresse, tu peux écouter l’épisode 9, “Pourquoi donner trop de contenu gratuit peut nuire à ton entreprise)

Real talk aujourd’hui! DJ, spin it!

1. Te décrire de façon négative comme personne et comme entrepreneuse

Tout ce qui vient après les mots “je suis” ont un impact sur la perception que tu as de toi-même, et même sur comment tu es perçue par les autres. La façon dont tu te décris et les mots que tu utilises créent ta réalité. Quand tu dis “je suis pas capable”, “je suis pas assez ceci ou cela.”, tu confirmes ce biais négatif.

Changer ton vocabulaire, c’est changer comment tu te perçois. Tu pourrais te décrire comme étant plutôt “en train de travailler là-dessus”. Par exemple, plutôt que de dire “Je ne suis pas bonne pour me vendre”, tu pourrais dire que tu es en train d’améliorer tes techniques de vente et ta confiance en toi.

2. Être repoussée par la vente et le marketing

Si tu veux une business, tu vas devoir te faire à l’idée que tu dois vendre et faire du marketing. L’administration, la vente, la création, le marketing, la gestion… toutes ces sphères de ton entreprise sont essentielles. Tu ne peux pas donner de l’amour conditionnel à ta business, tu dois l’aimer au complet. 

La vente, ça fait partie du projet. Il faut que tu aimes ton entreprise sous tous ses angles et que tu arrêtes d’avoir le comportement toxique de détester la vente. Tu te nuis en faisant ça.

3. Ne jamais regarder tes finances

C’est important de regarder tes finances, surtout quand tu te lances en entrepreneuriat.

Au départ, c’est important de fonctionner à bas coût et de ne pas tomber dans le piège d’acheter tous les outils. C’est préférable de trouver des méthodes peu coûteuses et simples pour maximiser tes profits et t’assurer d’avoir une entreprise en santé.

Plusieurs entrepreneuses veulent se sentir crédibles alors elles investissent en malade dans des outils. “Parce qu’il faut investir pour faire de l’argent”. Oui, il faut investir, mais garde un oeil sur tes finances, sur les pourcentages qui sont attribués à tes dépenses et à tes profits. 

Ne vis pas dans le déni en investissant à l’infini pour des outils qui ont juste l’air de te rendre crédible, mais qui n’apportent pas réellement quelque chose d’essentiel à ta business.

4. Faire tout, toute seule, dans ton entreprise

Certaines personnes ont fait le travail avant toi. Fie-toi sur les gens qui ont ouvert le chemin et inspire-toi de leur parcours. Tu peux t’entourer de gens qui ont un parcours similaire pour t’assurer d’apprendre de leurs erreurs et de ne pas faire les mêmes. 

5. Déléguer trop rapidement

Je ne suis pas contre déléguer certaines tâches dans ton entreprise, mais je vois trop souvent des entrepreneuses justifier la délégation de tâches à cause du point 1, soit un manque de confiance en elles. 

Au début, tu devrais comprendre et manager tout ce qui a rapport à ta business, particulièrement le marketing et la vente. Parce que la meilleure façon de connecter avec ta communauté, c’est de leur parler, de comprendre leurs problèmes, leurs désirs et leurs objections. Pour avoir le pouls de ta business, tu dois faire ton marketing toi-même pour commencer.

En plus, déléguer coûte des sous. C’est facile de déléguer, mais ça coûte cher, tu coupes dans tes profits et tu perds le contact avec tes clients potentiels. C’est aussi gratifiant d’apprendre à faire les choses toi-même. Donc, lorsque tu te lances en entrepreneuriat, occupe-toi de chaque aspect de ta business et assure-toi de bien les comprendre AVANT de déléguer.

6. Avoir peur de te nicher

Parler à tout le monde, c’est parler à personne. Souvent, c’est la peur de manquer de clients qui fait en sorte que les entrepreneuses ont peur de se nicher. Mais c’est plutôt le contraire, parce qu’en ne te nichant pas, t’es pas une spécialiste aux yeux des gens, t’es une généraliste. Offrir la réponse à une réponse spécifique pour un besoin spécifique, c’est créer des opportunités de trafic organique parce que les gens vont t’associer à un sujet. 

Tu peux avoir une business sans avoir une communauté de dizaines de milliers de personnes parce que tu peux charger plus cher en tant qu’experte. 

Écoute l’épisode 138 pour découvrir 3 bonnes raisons pour lesquelles ton entreprise devrait être plus nichée.

De bonnes raisons d’écouter l’épisode de podcast

  • Les 2 mots les plus importants de ton vocabulaire
  • Comment tu donnes de l’amour conditionnel à ta business
  • Dépenser sans fin pour se sentir crédible
  • Ce dont tu as besoin pour vraiment éviter de perdre ton temps
  • Le VRAI bon moment pour déléguer
  • Si tu fais ça, personne ne va penser à toi (ouch!)

Mentionné dans l’épisode

Dis-moi: Quels comportements ou habitudes as-tu laissé tomber dans le passé qui t’a grandement aidé à faire grandir ta business? Laisse-moi savoir dans les commentaires!

Leave a Reply

Your email address will not be published.