Aujourd’hui, on parle d’argent, d’investissement, d’épargne. Et pas seulement pour les entrepreneuses, mais aussi pour monsieur-madame tout le monde qui doit travailler, payer ses factures, se faire plaisir, et préparer sa retraite.

Tu me connais, l’argent n’a jamais été un tabou pour moi. Et je ne suis pas la seule qui veut démocratiser ce sujet-là et en parler publiquement. J’ai jasé avec Hubert Côté au sujet de Liberté 45, son guide hebdomadaire sur les finances.

C’est quoi, le guide par courriel Liberté 45 ?

Liberté 45, c’est un guide envoyé chaque dimanche matin par courriel. Chaque email contient une idée pour réduire tes dépenses, une idée de side hustle pour augmenter tes revenus, et des informations sur l’actualité de la semaine dans le monde des finances. Tu peux aussi y découvrir des idées d’investissements.

Hubert Côté et David Grégoire, les deux fondateurs de cette infolettre, te parlent de la bourse, d’immobiliers, de cryptomonnaie et d’épargne dans un vocabulaire accessible que tu peux comprendre facilement.

C’est une ressource qui te permet de sauver du temps pour comprendre les finances.

D’où est venue l’idée de lancer une infolettre sur les finances?

Hubert a appris que le taux d’épargne moyen des Canadiens est d’environ 1%. En résumé, ça veut dire que quelqu’un qui gagne 100 000$ par année met seulement 1000$ d’épargne par année. C’est fou!

Mais durant la pandémie, le taux d’épargne est monté à 30%. Hubert a donc conclu que le problème n’est pas le coût de la vie, mais plutôt le manque de connaissance.

En voulant en savoir plus sur l’économie, d’abord pour lui-même, Hubert a ensuite décidé de partager ces connaissances pour démocratiser la richesse.

Si tu es curieuse, j’ai aussi déjà partagé des infos sur mes finances dans l’épisode 146 // Sous le spotlight: mon chum m’interview et on parle des vraies affaires.

2 piliers pour devenir riche

Pour devenir riche, Hubert parle de deux piliers importants.

1.   Bâtir sa richesse en se formant et en étant autonomes

Il faut s’enlever de la tête que, pour investir à la bourse, tu dois avoir plusieurs milliers de dollars. Tu peux investir des petits montants en bourse, puis faire grossir ces investissements.

Dès que tu es en moyen d’économiser 10% à 20% de ton salaire, en changeant 2-3 habitudes de vie, éduque-toi au monde de la bourse pour investir sur les marchés de façon indépendante. Un conseiller financier va prendre environ 2% de frais. Ça peut paraître peu, mais 2%, dans 20 ans, c’est BEAUCOUP d’argent.

2.   Optimiser son temps et ne pas travailler plus

Tu n'as pas besoin de partir un nouveau projet à chaque fois - Hubert Côté

Ce qui prend beaucoup de temps, en entrepreneuriat, c’est souvent le marketing. Pourtant, tu n’es pas toujours obligé de partir un nouveau projet. Tu peux utiliser des ressources qui fonctionnent déjà bien, ou acheter des business qui existent déjà.

Un des exemples que Hubert donne est celui des machines distributrices. C’est peut-être pas glamour comme entreprise, mais la clientèle existe déjà et tu n’as pas à faire de marketing.

Notes à propos de l’arbitrage géographique:

Le sujet de l’arbitrage géographique a été abordé durant l’entrevue. Cela consiste, en résumé, à profiter de la différence du coût de la vie entre 2 pays pour bénéficier d’économies. Exemple: aller vivre en Thaïlande où le coût de la vie est très bas, lorsqu’on génère ses revenus en dollars canadiens ou en Euros.

Dans le cadre de l’entrevue, le concept a été utilisé pour parler de profiter de la différence de prix entre les produits ou services offerts dans un pays plus démunis pour la revente dans un marché plus dispendieux.

La ligne est mince entre le capitalisme, la création de profits, et l’exploitation de communautés plus pauvres et vulnérables.

Il n’y a pas de réponse noire ou blanche: c’est du cas par cas et c’est une question d’éthique. En tant qu’entrepreneures, en tant que créatrices d’emplois, c’est de notre responsabilité de s’assurer que nos employés sont rémunérés de façon raisonnable et respectueuse, et de leur offrir la meilleure qualité de vie possible.

Les femmes et les finances

Les finances, c’est intimidant pour plusieurs femmes. Avant cet épisode, j’ai fait quelques recherches et j’ai découvert que :

  • En 2019, 58% des femmes laissent le contrôle de leurs finances à long terme à leur partenaire masculin.
  • Pour chaque dollar gagné par un homme, une femme gagne en moyenne 82 cents. C’est pire pour les femmes noires (évidemment), qui, elles, gagnent 63 sous.
  • Le trois quarts des femmes qui appliquent sur l’aide sociale le font suite à un divorce.
  • Les mères qui travaillent gagnent 71% du revenu des pères qui travaillent.

(Source)

Bref, c’est vrai que le système patriarcal nous nuit. Mais, on peut essayer de s’éduquer pour être en mesure de prendre de meilleures décisions.

Notes à propos des privilèges:

Il a été mentionné dans l’épisode qu’un salaire de 50k$ par année était qualifiable de “maigre”, quand en réalité, le salaire annuel moyen des Québécois tourne autour des 40-45k$/année, positionnant 50% des Québécois sous cette barre en termes de revenus annuels.

Il est important de mettre les choses en perspective et de mentionner que considérer 50k$ comme un revenu maigre est une opinion privilégiée qui ne reflète pas la réalité.

De plus, il a été mentionné que les femmes en général ont une meilleure vision long terme parce qu’elles ont des enfants et prennent soin de la famille. Plusieurs femmes ne veulent pas d’enfants et ça ne fait pas d’elles des personnes avec moins de vision ou de capacité à gérer leurs finances.

Avoir des enfants est une affaire de couple et les 2 partenaires, peu importe leur sexe ou leur orientation sexuelle, sont autant parents.
Les raisons pour lesquelles les femmes pourraient être de meilleures leaders n’ont pas de lien avec leur parentalité, mais plutôt avec leurs comportements, croyances et façons de faire.

Je tiens à mentionner l’importance de reconnaître nos angles morts lors de discussions entourant les droits civils, nos privilèges et nos fausses croyances. On fait tous de notre mieux, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas encore faire mieux.

Un peu plus sur Hubert Côté

Hubert est le fondateur et président des opérations du guide Liberté 45. En 2020, il se rend compte que lui et son entourage sont devenus esclaves de leur incompréhension du système financier. Dans sa quête pour trouver une nouvelle façon de gérer et simplifier ses finances, il découvre le monde de l’économie et crée des ressources pour se bâtir une fortune en investissement.

Aujourd’hui, il passe la majeure partie de son temps à écrire, développer et améliorer le guide hebdomadaire Liberté 45 que lui et son équipe livrent chaque semaine à plus de 3 000 membres dans le but d’aider les gens à mieux dépenser et comprendre les marchés boursiers.

Des bonnes raisons d’écouter l’épisode de podcast

  • Découvre des exemples de succès de clients de Liberté 45
  • Je parle de féminisme et de finances

Mentionnés dans l’épisode

Dis-moi! Connais-tu bien le monde des finances? Es-tu déjà abonnée à Liberté 45? Laisse-moi savoir dans les commentaires!

Masterclass gratuite: Lance avec succès ta nouvelle formation en ligne!

    Tu seras aussi inscrite à ma communauté par courriel VIP pour du contenu exclusif et tous les nouveaux épisodes de mon podcast. Mais no stress, tu peux te désinscrire anytime. Tu peux lire ma politique de confidentialité ici.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *